loïc rabache – furtives lyrics

loïc rabache – furtives lyrics

certains objets sont comme
ces lumières d’étoiles
qui nous parviennent aux yeux
alors que l’astre est mort

ils racontent une époque
une manière, une vie
des savoir+faires qui
n‘ont plus cours aujourd’hui

une plaque de fonte
une cloche qui sonne
me rappellent d’où je suis
les sons dedans résonnent

un chêne sur le chemin
les racines dans les pommes
font frissonner
le moindre de mes atomes

plus d’métiers à tisser
et 30 ans sont passés
mais les plaques bouchent encore
les béances des pavés

il ne fait plus de lignes
mais ses formes nous habitent
les femmes sont nouvelles depuis
qu’il les a écrites
un vieux poêle à bois
perdu dans une cuisine
tient en vie les effluves
jadis mêlées aux murs

une toile cirée
aux craquelures orphelines
arrête le temps sur la
pendule de nos blessures

certains êtres sont comme
ces étoiles dans nos nuits
ils veulent encore de nous
un peu de modestie

ils dessinent un soir
des images à faire naître
le soleil dans un siècle
devra encore paraître

paraître
si tout va bien
paraître
si on ne se bat pas comme des chiens

Leave a Comment

close